La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Besoin d'une idée de cadeau pour Noël, un anniversaire ou juste envie de faire plaisir à un être cher? Zen des pieds à la tête vous propose des chèques cadeaux à personnaliser avec le montant ou la prestation de votre choix afin d'offrir un moment de détente aux personnes que vous aimez. 
Les chèques cadeau ont une validité de un an.
Si vous êtes loin ou ne pouvez vous déplacer, je peux envoyer le chèque cadeau directement à l'adresse de la personne destinataire sans frais de port supplémentaire.

Partager via un média social

Diététique chinoise: Trouver l'équilibre des natures et saveurs des aliments pour maintenir l'équilibre du QI

Posté le 01/06/2018

diététique chinoise saveurs et naturesdiététique chinoise saveurs et natures

Si je devais résumer l'essence même de la médecine chinoise en 1 mot, ce serait : Équilibre.

 

Équilibrer son corps (activité physique/sexuelle/repos/équilibrer les méridiens et le QI), équilibrer son mental, équilibrer ses émotions....mais aussi équilibrer son alimentation.

L'alimentation est un des moyens principaux pour se maintenir en santé et va reposer sur l'association d'aliments de diverses saveurs et natures au sein de notre assiette en fonction de la saison.

A savoir que la consommation excessive d'un aliment, d'une saveur ou d'une nature engendre tôt ou tard un déséquilibre énergétique. Il est donc essentiel de consommer des aliments de natures/saveurs variées mais tout en tenant compte de votre terrain énergétique et de la saison......

La nature des aliments

 

La nature d'un aliment est l'impact thermique qu'il va avoir sur notre corps après ingestion, indépendamment de la température à laquelle il est consommé.

Les différentes natures sont : froides, fraîches, neutres, tièdes et chaudes

 

Les aliments de natures froides et fraîches vont avoir un effet rafraîchissant sur notre corps et vont être consommés davantage durant les saisons chaudes afin de nous aider à combattre la chaleur extérieure. Ils vont également permettre de ralentir les fonctions du corps hyperactives en ralentissant le QI

C'est pourquoi on va trouver beaucoup d'aliments de natures fraîches ou froides l'été : tomate, melon, pastèque, concombre, courgette...

Ces aliments peuvent être consommés régulièrement par les personnes présentant des signes de chaleurs : fièvre, agitation, constipation avec selles sèches, teint très rouge, soif importante, éruptions cutanées de couleur rouge, urines foncées et peu abondantes.

Cependant, chez les personnes ayant tendance à avoir des frilosités, une digestion lente, des ballonnements et fatigue après les repas, des selles molles, qui sont des signes d'un manque de chaleur au niveau du système digestif, la consommation d'aliments de nature froides et fraîches risque de majorer ces troubles digestifs et conduire à des états de fatigue chronique. Ces aliments devront donc être consommés en très petites quantités.

 

-Les aliments de nature fraîche : artichaut, asperge, aubergine, avocat, blette, céleri, champignon de Paris, chou-rave, concombre, courgette, épinard, laitue, radis cru, haricot mungo, lait de soja, tofu, millet, orge chinoise, orge, sarrasin, citron, fraise, mandarine, mangue, orange, poire, huître, canard, lapin, foie d'agneau, blanc d’œuf, huile de sésame, menthe, origan, thé vert.

 

-Les aliments de nature froide : algues, agar-agar, chicorée, chou chinois, pourpier, pousse de bambou, pousse de soja, scarole, tomate, banane, kaki, kiwi, melon, pamplemousse, pastèque, crabe, cheval, escargot, sel, sauce de soja.

 

 

Les aliments de nature neutre n'aurons aucun impact thermique sur le corps et pourrons être consommés tout au long de l'année. Ils servent de base neutre à notre alimentation. Leur nature sera modifiée par les autres aliments ou condiments que vous y ajouterez ainsi que la manière dont vous cuirez les aliments.

En Chine, l'aliment neutre par excellence utilisé lors de tous les repas est le riz.

-Les aliments de nature neutre : carotte, cerfeuil, champignon parfumé, champignon noir, chou, chou-fleur, brocoli, haricot vert, patate douce, pomme de terre, radis cuit, topinambour, azuki, fève, haricot blanc, lentille, petit pois, pois cassé, avoine, maïs, millet, riz, seigle, ananas, amande, cacahuète, citron, figue, noix de coco, olive, papaye, prune, raison, carpe, mulet, ormeau, seiche, caille, oie, pigeon, porc, foie de veau, pied de porc, rognons, œuf, œuf de caille, lait de vache, fleur d'oranger, huile d'arachide, miel, safran, sésame noir, sucre de canne blanc, thé oolong (semi fermenté)

 

Les aliments de nature tiède et chaude vont réchauffer le corps et sont consommés surtout en période hivernale. Ces aliments permettent de stimuler les fonctions de l'organisme et d'augmenter le métabolisme.

Ils peuvent être consommés de manière régulière chez les personnes présentant des signes de froid comme des frilosités, mains et pieds froids, digestion lente (ballonnement, fatigue après les repas, selles molles,...), teint pâle, urines claires et abondantes.

Chez les personnes présentant des signes pathologiques de chaleur : teint rouge, sensation de chaleur, constipation, urines foncées et peu abondantes, soif,... ces aliments devrons être consommés en petite quantité au risque de majorer ces symptômes et blesser les liquides organiques du corps (la chaleur faisant « s'évaporer » l'eau, engendrant ainsi un assèchement du corps).

 

On trouve beaucoup de condiments au sein de la nature tiède, ce qui rend son usage intéressant afin de réchauffer la nature d'un plat. Par exemple, si vous souhaitez manger un plat de crudités comme des tomates qui sont de nature fraîche, vous pouvez y ajouter des condiments afin de « tiédir » votre plat et que celui-ci soit plus facilement digéré par votre corps.

 

-Les aliments de nature tiède : cèpe, ciboule chinoise, pleurote, potiron, ail, aneth, anis, badiane, basilic, cannelle, cardamone, carvi, ciboulette, clou de girofle, coriandre, gingembre frais, graine de fenouil, muscade, romarin, riz glutineux, abricot, cerise, châtaigne, coing, datte, goyave, grenade, jujube, kumquat, litchi, longane séchée, noix, pêche, pignon de pin, pistache, crevette, moule, mouton, bœuf, faisan, jambon, poulet, foie de volaille, rognons d'agneau, tripes, jaune d’œuf, lait de brebis, lait de chèvre, huile de soja, vinaigre, sucre de canne complet, vin, thé noir

 

-Les aliments de nature chaude : agneau, curry, gingembre sec paprika, piment de Cayenne, poivre noir, poivre du Sichuan, alcool

La nature d'un aliment n'est pas immuable dans le sens où elle peut être influencée par le mode de cuisson et de préparation

 

 

Les modes de préparation et de cuisson

 

  • Les préparations à l'eau seule (trempage, rinçage, fermentation)

 

La consommation d'aliments crus est très populaire en occident car est réputée pour conserver toutes les vitamines des aliments et est souvent conseillée afin d'aider à la perte de poids.

Mais en diététique chinoise, on considère que consommer quotidiennement des aliments crus demande plus de travail au système digestif pour les assimiler. En effet,celui-ci devra produire plus de chaleur pour assimiler un aliment crus, qu'un aliment cuit. A long terme, de type d'alimentation épuise le système digestif et conduit à des états de fatigue chronique et une plus grande difficulté à perdre du poids.

Il est donc conseillé de consommer des crudités de manière ponctuelle et d'y ajouter des condiments ou épices de natures tièdes ou chaudes afin de compenser leur nature froide.

  • Les préparations à l'eau et au feu (blanchir, bouillir, cuisson à la vapeur, à l'étouffée)

 

Ces procédés de cuisson permettent de rendre les aliments plus facilement assimilables par notre corps en lui demandant moins de dépense énergétique. Les vitamines et nutriments sont préservés. Ces modes de cuisson conviennent tout particulièrement aux personnes frileuses et fatiguées.

 

 

  • Les préparations au feu seul (fumage, rôtis, grillade)

 

Ces types de préparations facilitent la digestion des aliments et vont « réchauffer » la nature de l'aliment (une tomate de nature froide que l'on va griller permettra de tiédir sa nature) mais tout en prenant garde à ne pas abuser des graisses animales (difficilement assimilable par le système digestif) et des particules carbonisées toxiques et potentiellement cancérigènes.

Ces modes de cuisson sont à utiliser avec parcimonie chez les personnes présentant un excès de chaleur dans leur organisme.

 

 

  • Les préparations au feu + huile (braiser, frire, gratiner)

 

Ce sont les modes de cuisson les plus réchauffants et donc plus faciles à digérer mais attention à leur teneur en graisse animale et à la quantité d'huile utilisée.

Ces modes de cuisson peuvent aussi avoir un caractère asséchant, donc à proscrire chez les personnes présentant un excès de chaleur et une sécheresse du corps (constipation avec selles sèches, soif intense, fièvre, urines foncées et peu abondantes, peau sèche, irritabilité, colère,...)

En diététique chinoise les fritures sont à consommer de manière ponctuelle car l'huile épuise l'énergie interne et risque d’engendrer ce que l'on appelle du « TAN humidité » (humidité pathogène engendrant des stagnation de QI et conduisant entre autres à l'obésité)

 

 

Les saveurs des aliments

 

Les saveurs des aliments sont au nombre de 7 : amer, acide, doux, salé, piquant, astringent et insipide.

 

La saveur amèreva permettre au corps d'évacuer la chaleur excessive par le bas, le plus souvent par les urines. Elle permet également d'évacuer l'humidité excessive.

Cette saveur est liée à l'organe Cœur. Consommer des aliments de saveur amère va permettre de tonifier le Cœur, mais consommée en quantité excessive, elle va léser à terme cet organe et blesser le QI et les os.

 

-Les aliments de saveur amère : asperge, céleri, chicorée, laitue, scarole, foie d'agneau ou de porc, foie de volaille, fleur d'oranger, vinaigre, alcool, thé, café

 

La saveur acide va éviter la déperdition de liquides dans notre corps en limitant les transpirations spontanées et les échappements de liquides, sang ou d'énergie.

Cette saveur est affiliée au Foie. Consommer des aliments de saveur acide va permettre de tonifier le Foie mais consommée en quantité excessive, elle risque de léser celui-ci, engendrant ainsi des crampes et problèmes de tendons ou musculaires . C'est pour cela que les cures de jus de citron matinales conseillées dans bons nombres de magazines afin de purger le foie, ne doivent pas être effectués sur le long terme au risque d’abîmer cet organe.

 

-Les aliments de saveur acide : pourpier, tomate, azuki, abricot, cerise, citron, coing, fraise, goyave, grenade, kiwi, kumquat, litchi, mandarine, mangue, orange, pamplemousse, pêche, pomme, prune, raisin, cheval, faisan, vinaigre

 

La saveur douce se rapproche de la saveur sucrée que nous connaissons mais en beaucoup plus subtile et légère. Cette saveur se rapproche des céréales cuites sans adjonction de sucre. Dans notre société moderne occidentale nous avons tendance à consommer des aliments beaucoup trop sucrés.

Cette saveur va permettre une tonification généralede l'énergie et la relâcher lorsque celle-ci est bloquée. c'est pour cela que c'est la saveur douce que nous recherchons en premier lieu lorsque nous nous sentons stressés.

Cette saveur est liée à l'organe Rate. Si elle est consommée en petite quantité, elle va tonifier cet organe, mais en quantité excessive, elle va le léser, blessant au passage la chair et les os et favorisant la prise de poids. C'est pour cela qu'à l'heure actuelle, dans nos pays occidentaux, l'organe le plus touché par les déséquilibres énergétiques est la Rate ; à cause de notre alimentation riche en sucre et trop grasse.

 

-Les aliments de saveur douce : algues, agar-agar, ail, asperge, aubergine, blette, carotte, champignons, choux, concombre, épinard, fenouil, haricot verts, laitue, oignon, patate douce, pomme de terre, potiron, pousse de bambou, pousse de soja, radis, tomate, azuki, haricot mungo, lentille, pois, tofu, avoine, blé, orge chinoise, maïs, millet, riz, riz glutineux, sarrasin, abricot, ananas, banane, cerise, châtaigne, coing, datte, fraise, figue, goyave, grenade, jujube, kaki, kiwi, kumquat, litchi, longane, mandarine, mangue, melon, noix de coco, orange, pamplemousse, papaye, pastèque, pêche, poire, pomme, prune, raisin, amande, bœuf, caille, canard, cheval, escargot, faisan, lapin, mouton, oie, porc, poulet, cervelle, foie, rognons, tripes, œuf, œuf de caille, lait, badiane, muscade, réglisse, safran, sésame noir, huiles, alcool, café, thé, miel, sucres

 

 

La saveur salée va permettre de purger, assouplir, ramollir ce qui est dur (kystes, lithiase, masse, lipome, ...).

Son action purgative est utile dans les cas de constipation.

Cette saveur est liée au Rein et consommée en petite quantité,va tonifier cet organe. Mais consommée en quantité excessive, elle risque de léser le Rein et affaiblir les os et les vaisseaux sanguins.

 

-Les aliments de saveur salée : algues, agar-agar, avoine, orge, crabe, crevette, huître, moule, mulet, poulpe, seiche, canard, pigeon, porc, escargot, pied de porc, sauce soja, sel.

 

 

La saveur piquante va permettre un mouvement énergétique vers l’extérieur, elle va permettre d'évacuer des agents pathogènes vers l'extérieur du corps via la transpiration.

Elle a aussi une actiondispersante, faisant ainsi circuler le sang, le QI et les liquides en cas de stagnation.

En cas de coup de froid, consommer des aliments de saveur piquante et de nature tiède ou chaude va aider à chasser le froid.

En été, en cas de chaleur excessive, la consommation d'aliments de saveur piquante et de nature fraîche ou froide va aider le corps à amener des liquides vers la peau tout en le rafraîchissant

Cette saveur est liée à l'organe Poumonet va le tonifier lorsque consommée en petite quantité.

En quantité excessive elle risque de léser le Poumon et le QI De plus, la transpiration excessive va engendrer une déperdition de QI avec elle, majorant la fatigue si vous êtes déjà en vide de QI

 

-Les aliments de saveur piquante : chou-rave, céleri, fenouil, navet cru, radis, ail, ciboule, ciboule chinoise, ciboulette, oignon, kumquat, pistache, aneth, badiane, cannelle, cardamone, carvi, clou de girofle, coriandre, fleur d'oranger, gingembre, graine de fenouil, menthe, muscade, origan, piment de Cayenne, poivre noir, poivre du Sichuan, huile de soja, alcool.

 

La saveur astringente équivaut à la saveur acide mais en beaucoup plus fort avec une action plus importante pour retenir et rassembler (transpiration, diarrhée, leucorrhée, saignements)

-Les aliments de saveur astringente sont peu nombreux : ananas, kaki, grenade mais aussi dans certaines plantes médicinales utilisées en médecine traditionnelle chinoise comme les graines de lotus.

 

La saveur insipide a une action diurétique. Elle va permettre de drainer l'eau du corps en excès dans les cas d’œdèmes, ou d'accumulation d'humidité pathogène "TAN".

- Les aliments de saveur insipide : courge, haricots verts, certains champignons.

 

Il y a également des combinaisons de saveurs intéressantes ; par exemple l'acide + le doux qui permet au corps de générer des liquides organiques et ainsi prévenir la déshydratation (par exemple la limonade en été, association de l'acide du citron et de la douceur du sucre va permettre de se réhydrater. Préférez une limonade artisanale ou faite maison afin de maîtriser la quantité de sucre et ainsi préserver votre Rate)

 

 

Adapter les natures/saveurs selon les saisons et votre terrain énergétique,

 

En bref, en diététique chinoise, tout est question d'équilibre. La consommation excessive ou insuffisante d'une nature ou saveur d'aliment risque de conduire à un déséquilibre énergétique.

Consommez essentiellement des aliments de nature neutre comme base de votre alimentation en y ajoutant quelques aliments de nature froide ou fraîche à la saison chaude ou pour vous aider à corriger un excès de chaleur dans votre corps. Ajoutez quelques aliments de nature tiède ou chaude durant les saisons froides ou pour vous aider à réchauffer et stimuler votre corps.

 

Concernant les saveurs, tentez de consommer un peu de chaque saveur sur votre journée afin de nourrir l'ensemble de vos organes.

En cas de déséquilibre énergétique, évitez les saveurs qui viendraient aggraver ce déséquilibre (par exemple, en cas de diarrhée, diminuez les saveurs insipide/diurétique et amère/assèchante et augmentez la nature acide ou astringente).

 

Afin de mieux vous repérer au milieu de ces natures et saveurs d'aliments, je vous joins un tableau récapitulatif issue de l'ouvrage « A la découverte de la diététique chinoise » de Josette Chapellet.

 

 

 Sources bibliographiques :

  • A la découverte de la diététique chinoise ; Josette CHAPELLET

  • La diététique du Yin et du Yang ; Dr You-wa CHEN

  • Mes cours de diététique chinoise au sein de l'Académie de médecine traditionnelle chinoise de Touraine

 

Toute maladie devant faire habituellement l’objet d’un suivi médical, aucun accompagnement n’est fait pour remplacer les conseils et prescriptions de votre médecin. Les différentes techniques mentionnées sur ce site sont proposées comme des compléments à votre bien-être, à votre mieux-être ou à votre croissance personnelle.


Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?